Entreprise agile et collaborative : tendances et actualités
24 févr. 2014

Le Faire-simple est-il si simple ?!

Le faire-simple est à la mode. Faire les choses simplement, simplifier son travail, utiliser des services plus simples … Est-ce si facile ? Comment procéder pour simplifier ?

Le faire-simple fait partie des priorités managériales actuelles. Le «choc de simplification», la modernisation de l’action publique et de manière symptomatique le site www.faire-simple.gouv.fr illustrent par exemple cette volonté de simplifier les procédures administratives. Faire les choses simplement, simplifier son travail, utiliser des services plus simples … oui, évidemment, mais est-ce si facile ? Existe-t-il des principes de simplification ?

Un livre écrit de manière simple et concrète nous éclaire: « De la simplicité » de John MAEDA. Ce chercheur et professeur au MIT y énonce 10 lois et 3 clés pour simplifier son environnement à l’ère du numérique.

1 - Réduction. Pour rendre une chose plus simple, le plus efficace est de réduire avec méthode et discernement. Exemples : réduire le nombre de ses fonctionnalités, réduire sa taille.

2 - Organisation. En organisant un nombre important d’éléments, l’ensemble semble plus réduit. Exemples : trouver une logique de classement et regrouper les éléments par catégorie.

3 - Temps. En faisant des économies de temps (exemple: démarche administrative en ligne plutôt d’une démarche au guichet physique), on simplifie son emploi du temps.

4 - Apprentissage. Accroître ses connaissances professionnelles (via la formation par exemple) permet de simplifier son travail car on maîtrise davantage ses tenants et aboutissants et on devient alors plus efficace.

5 - Simplicité & complexité (« différences »). La simplicité et la complexité sont interdépendantes. Exemple: la simplification pour l’usager d’une procédure repose souvent sur un travail complexe de conception et de mise en œuvre.

6 - Contexte. On ne peut pas appréhender une chose simple sans son contexte, sans ses éléments périphériques. Exemple: pour promouvoir une offre commerciale, il faut certes écrire une accroche courte mais il faut nécessairement expliquer ses conditions (texte écrit en plus petits caractères).

7 - Emotion. Il ne faut pas hésiter à ajouter des éléments qui provoquent des émotions. Exemple: un smiley inséré dans un SMS rendra sa lecture plus agréable.

8 - Confiance. Ce qui est simple active notre confiance car on a l’impression d’avoir une plus grande maîtrise.

9 - Echec. Une démarche de simplification peut échouer car certaines choses ne peuvent pas être simplifiées. La simplification peut parfois remettre en cause une valeur essentielle (exemples : l’esthétique ou l’histoire d’un objet) (CF 5.Simplicité & complexité)

10 - Loi cardinale. Afin d’obtenir une chose simple, il faut retirer ce qui est évident et ajouter ce qui a du sens.

Clé 1: Au loin. L’éloignement des choses diminue leur apparente complexité. Exemple : en ayant recours au cloud computing et donc à des serveurs distants, on a une architecture informatique plus simple que si l’on devait mettre en place et gérer en interne ces mêmes serveurs.

Clé 2: Ouverture. Rendre un système ouvert permet de réduire sa complexité. Plus de gens peuvent en effet comprendre son mode de fonctionnement et apporter leur contribution, comme la recherche de solutions en cas d’incident.

Clé 3: Puissance. En utilisant moins de choses mais en les utilisant plus à fond, on augmente son efficacité et on simplifie de ce fait son travail.

Ces principes peuvent tout à fait s’appliquer à un contexte d’entreprise où la recherche d’efficacité se combine à la recherche d’un bien-être accru pour les clients, les collaborateurs (dont les managers) et les partenaires de l’entreprise.


Vous avez un projet de simplification ? => contactez-nous


GCH Conseil est un cabinet de conseil en organisation indépendant spécialisé dans l'agilité des organisations et le management collaboratif.

Nos consultants expérimentés sont à votre service pour accompagner votre management et vos équipes dans vos projets de simplification.

Pour découvrir notre offre de conseil: www.gchconseil.com

Pour s’inscrire à notre newsletter: www.gchconseil.com/newsletter

A la une
Innover en s'appuyant sur une veille collaborativeQuand un dispositif de veille existe au sein d’une entreprise, le risque est de le...Lire la suite
Récemment
L'agilité d'une entreprise repose sur 4 principesDans le contexte mouvant et incertain dans lequel les entreprises évoluent aujourd’hui (Cf article La...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
Le Faire-simple est-il si simple ?!Le faire-simple fait partie des priorités managériales actuelles. Le «choc de simplification», la modernisation de...Lire la suite
Innover en s'appuyant sur une veille collaborativeQuand un dispositif de veille existe au sein d’une entreprise, le risque est de le...Lire la suite
La réunion, unité de production 100 % humaineConcernant l’efficacité des réunions, le retour d’expérience est là et les bonnes pratiques sont bien...Lire la suite